« EXODE(s). La messe des artistes 2017

MESSE DES ARTISTES, « EXODE(s). Le mercredi 1er mars 2017. Nice, Eglise Saint Pierre d’Arène (derrière de Negresco), 18h.

De quoi s’agit-il ? À l’occasion du premier jour du carême, l’aumônier des artistes Yves-Marie Lequin réunit des musiciens, des peintres, des sculpteurs, des acteurs de cinéma et de théâtre, des saltimbanques, pour une sorte de fête hors-norme à grand spectacle, retransmise en direct sur internet et dans les réseaux sociaux, et même dans un jeu vidéo en ligne ! Plus de mille personnes pour une messe originale, vivante, ouverte à tous (même les croyants y viennent… !) pour célébrer la créativité comme en témoigne la chasuble dessinée pour l’occasion par l’artiste Nivèse, une prouesse technique de couleurs et de formes qui mêle tissus peints découpés et lumières LED.

Mais qu’on ne s’y trompe pas, la gravité liturgique est au rendez-vous, notamment avec le thème de cette année : «Exode(s)» qui évoque la longue traversée du désert jusqu’à l’entrée espérée dans la lumière de Pâques. On évoquera bien sûr ceux qui de par le monde connaissent l’exil. Il y aura aussi la gravité de célébrer cet office particulier dans l’église Saint Pierre d’Arène qui s’est retrouvée au cœur des événements tragiques du 14 juillet dernier. Une artiste photographe, Laurence Rasteu, qui venait chaque année à la messe des artistes, fait partie des victimes. On pensera à elle dont la messe d’enterrement a eu lieu dans cette même église, ainsi qu’à tous ceux qui ont disparu.

Venez le 1er mars, vivre un début de carême étonnant selon le vœu de Willette bénit spécialement par saint Jean XXIII, et qui dit qu’à l’occasion de cette messe «ils recevront les cendres et ils prieront pour ceux qui… vont mourir dans l’année». Ils se rappellent ainsi avec une joyeuse gravité, qu’ils sont frères en humanité, une humanité fragile, mortelle, mais qui croit en sa beauté.